PLOGOFF MON AMOUR Mémoire d’une lutte

En avant première du Festival Terre & Lettres et en partenariat avec Ecran Vert, projection le 13 avril à 20 heures au CGR Olympia de La Rochelle du film Plogoff mon amour en présence de sa réalisatrice Dominique Agniel.

Des hommes, des femmes, des enfants tracent sur le sable de la baie des Trépassés une œuvre éphémère, un mandala géant. Ils célèbrent leur lutte de 1974  à 1981 contre la construction d’une centrale nucléaire à cet endroit même, à la pointe du Raz, tout au bout de la Bretagne.  A travers le récit des protagonistes, le film s’interroge sur la résonance de cette lutte avec la poursuite des projets nucléaires en France et dans le monde, avec le développement des mouvements de résistance citoyenne qui s’inspirent de Plogoff et du Larzac.

C’est aussi un film sur notre relation à la beauté ; le site remarquable de la pointe du Raz, la mer, le vent, la lande, sont aussi les personnages du film. L’œuvre éphémère collective devient alors le symbole de la beauté d’une nature préservée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *